Qu’est-ce que le décollement de la rétine ?

La rétine est une partie essentielle de l’œil. Elle se situe à l’intérieur de l’œil, dans la partie postérieure. La rétine transforme les rayons lumineux qui entrent par la pupille en signaux électriques, qui sont ensuite envoyés via le nerf optique au cerveau pour y être convertis en images. 

Lorsque du vitré passe derrière la rétine, celle-ci peut se décoller. Un décollement de la rétine commence généralement par un décollement du vitré. L’humeur vitrée est une substance transparente et gélatineuse qui se situe dans le corps vitré de l’œil. Le corps vitré est partiellement relié à la rétine. Avec l’âge, le corps vitré rétrécit et peut exercer une traction sur la rétine, ce qui peut entraîner un décollement de la rétine. Ce n’est pas nécessairement un problème, sauf si ce phénomène entraîne une déchirure de la rétine. Le vitré passe alors derrière la rétine, provoquant son décollement. 

Le terme médical utilisé pour désigner le décollement de la rétine est « ablatio retinae ». 

Le décollement de la rétine est-il dangereux ?

Oui, car sans traitement, le décollement de la rétine peut entraîner une déficience visuelle permanente, voire la cécité. 

Quels sont les symptômes du décollement de la rétine ?

Un décollement de la rétine se reconnaît aux symptômes suivants :

  • Taches grises ou noires, lignes, mouchettes ou filaments dans le champ de vision, causés par une opacité et des grumeaux dans le vitré. C’est ce qu’on appelle des mouches volantes. 

  • Flashs lumineux semblables à des éclairs.

  • Tache sombre qui apparaît dans le coin d’un œil et qui s’étend plus ou moins rapidement. 

  • Perte d’acuité visuelle, potentiellement due à un décollement de la partie centrale de la rétine (la macula), mais aussi à l’éclatement d’un vaisseau sanguin. Le sang pénètre alors dans le vitré, entraînant une détérioration rapide de la vision. 

Un décollement de la rétine ne fait pas mal. 

Consultez immédiatement votre médecin si vous ressentez des symptômes alarmants, tels que des flashs lumineux ou une détérioration soudaine de la vision. Votre médecin déterminera s’il s’agit d’un décollement de la rétine et, si nécessaire, il vous enverra à l’hôpital pour un traitement. 

Quelle est la cause du décollement de la rétine ?

Nous savons qu’il y a certains facteurs de risque qui augmentent la probabilité d’un décollement de la rétine, à savoir : 

  • Une forte myopie. Les personnes très myopes (qui voient mal de loin) sont plus susceptibles de souffrir d’un décollement de la rétine. 

  • Le sexe. Le décollement de la rétine est légèrement plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. 

  • L’hérédité. Vous êtes plus susceptible de présenter un décollement de la rétine si un membre de votre famille en a déjà souffert. 

  • L’âge. Le décollement de la rétine est plus fréquent chez les personnes âgées de 50 à 70 ans. 

  • La rétinopathie du prématuré (RDP). Il s’agit d’un trouble de la rétine qui survient chez les bébés prématurés. Dans la rétinopathie du prématuré, des vaisseaux sanguins anormaux se développent au bord de la rétine et tirent sur la rétine, ce qui peut entraîner un décollement partiel ou total de la rétine. 

  • Des antécédents de décollement de la rétine. Les personnes qui ont présenté un décollement de la rétine dans un œil sont plus susceptibles d’en souffrir à nouveau, mais dans l’autre œil ;

  • Une chirurgie de la cataracte. Lors d’une opération de la cataracte, le cristallin de l’œil est remplacé par une lentille artificielle. Les personnes ayant subi une opération de la cataracte sont plus susceptibles de présenter un décollement de la rétine ; 

  • Un traumatisme. Par exemple un coup violent ou une balle sur l’œil. 

Un décollement de la rétine peut avoir d’autres causes, mais c’est rare :

  • Une inflammation de l’intérieur de l’œil (uvéite). 

  • Des dommages causés à l’œil par le diabète. 

  • Une prééclampsie. 

  • Une maladie rénale.

En quoi consiste le traitement du décollement de la rétine ?

Dans la mesure où un décollement de la rétine non traité peut entraîner une déficience visuelle définitive, voire la cécité, il doit toujours être traité par chirurgie rétinienne. Il y a trois opérations possibles :

  • Cerclage et éponge. Cette opération consiste à placer une bande de silicone (cerclage) autour de l’œil afin de resserrer un peu la rétine et de diminuer les forces de traction que le vitré exerce dessus. Un morceau de silicone supplémentaire (éponge) est placé sous la bande de silicone à l’endroit de la déchirure de la rétine afin d’obturer la déchirure. Dans certains cas, un petit trou est également percé sur le globe oculaire pour drainer le liquide sous la rétine. Afin de rétablir la pression dans l’œil et de sceller la déchirure de l’intérieur, de l’air ou du gaz est souvent injecté dans l’œil. La déchirure est obturée par cryothérapie (= congélation). 

  • Vitrectomie. Cette opération consiste avant tout à retirer un maximum de vitré. La rétine est ensuite remise en place à l’aide d’un liquide spécial. Il arrive qu’on utilise un laser pour aider la rétine à adhérer au support. Le liquide spécial est ensuite retiré et remplacé par de l’air, du gaz ou de l’huile. La rétine est ainsi maintenue en place jusqu’à ce qu’elle se rattache d’elle-même. L’air et le gaz disparaissent spontanément avec le temps, mais l’huile doit être retirée par chirurgie au bout de quelques mois. 

  • Rétinopexie pneumatique. Cette opération consiste à injecter une bulle de gaz dans l’œil pour obturer la déchirure rétinienne de l’intérieur. La déchirure est ensuite colmatée par laser ou par cryothérapie.

Après une opération, la rétine reste en place dans 90 % des cas, mais cela ne garantit malheureusement pas une bonne vision. Certaines personnes continuent même de souffrir d’une déficience visuelle due à un décollement de la rétine après une intervention chirurgicale réussie.

Combien de temps faut-il pour se remettre d’une opération de la rétine ?

La durée exacte de la période de convalescence après une opération de la rétine varie d’un patient à l’autre. Le rétablissement prend généralement de quelques semaines à quelques mois. Immédiatement après l’opération, l’œil est gonflé, rouge et sensible. La vision est encore floue et la lumière vive peut être désagréable. La vision peut encore s’améliorer jusqu’à six mois après l’opération. 

Conseil : portez des lunettes de soleil si la lumière vive vous gêne après une opération de la rétine. 

Hygiène de vie après un décollement de la rétine

Après une opération de la rétine, il est impératif de respecter plusieurs règles de conduite pour que l’opération soit une réussite. Pendant la première semaine qui suit l’opération, par exemple, la position de la tête est importante. Voici les règles et conseils à suivre pendant la période de convalescence.

  • Vous ne pouvez pas conduire après une opération de la rétine. Faites-vous donc accompagner par une personne qui vous ramènera chez vous en toute sécurité après l’opération. 

  • Vous ne pouvez pas non plus prendre le volant après les contrôles effectués à l’hôpital à la suite de l’opération, car l’ophtalmologue vous met des gouttes de dilatation dans l’œil. Ces gouttes réduisent temporairement votre vision, ce qui rend la conduite irresponsable. 

  • Durant la première semaine qui suit l’opération, vous devez garder la tête droite et limiter les mouvements de la tête autant que possible. Il faut aussi garder la tête droite la nuit. Votre ophtalmologue vous indiquera exactement comment vous allonger et vous asseoir après l’opération. 

  • Il importe de se reposer suffisamment pendant la première semaine qui suit l’opération. Vous ne pourrez donc pas reprendre immédiatement le travail. Quand recommencer à travailler ? Tout dépend de votre rétablissement. Chaque patient est différent. Vous pouvez marcher, vous pencher et soulever des objets, mais faites-le le plus calmement possible. 

  • Vous devez lire le moins possible pendant la semaine qui suit l’opération. Vous pouvez, en revanche, regarder la télévision et lire les sous-titres à distance.

  • Après l’opération, vous pouvez prendre des douches ou des bains comme d’habitude, mais veillez à ce qu’il n’y ait pas d’eau qui coule dans vos yeux. Fermez donc les yeux ou couvrez-les avec un tissu ou un gant de toilette. 

  • Le sport est interdit pendant les trois premières semaines qui suivent l’opération. Si du gaz a été injecté dans votre œil pendant l’opération, vous ne pourrez pas faire de sport (même après trois semaines) tant que la bulle de gaz n’aura pas complètement disparu.

  • La natation est interdite pendant les quatre premières semaines qui suivent l’intervention. L’eau des piscines est propice à la prolifération des bactéries, ce qui accroît le risque d’infection. 

  • Vous ne pouvez pas prendre l’avion tant qu’il y a une bulle de gaz dans votre œil. Vous pouvez, par contre, prendre l’avion si de l’huile a été utilisée à la place du gaz durant l’opération. 

Demandez conseil en magasin

Vous souhaitez des conseils personnalisés sur la santé de vos yeux ? Passez en magasin. Nos opticiens et optométristes se feront un plaisir de vous aider.

Trouvez un magasin Prenez un rendez-vous